Conseils en hôtellerie

Lematelas-hotellerie.com vous offre des conseils et astuces en literie :

Technologie : les matelas sont fabriqués dans 4 principales technologies de couchage. Les marques développent également des technologies spécifiques. Retrouvez les explications de chacune d'elles.

Hygiène : L'hygiène d'une chambre d'hôtel est primordiale. Pour cela, les matelas sont traités anti-acarien et anti-bactérien. Découvrez l'ensemble des traitements proposés sur les Lematelas-hotellerie et les astuces utilisées pour prolonger la durée de vie de vos matelas

Normes : Les hôtels sont des établissements accueillant du public. Il n'a actuellement pas de norme particulière en matière de literie. Néanmoins il existe plusieurs traitements au feu pour nous garantir des risques d'incendie.

Hôtellerie : Lematelas-hotellerie vous aide à mieux comprendre les étoiles et leurs critères, à découvrir les différents labels dédiés à l'hôtellerie, etc.

Confort : Les clients viennent avant tout pour dormir. En fonction de votre hôtel et de vos clients, Lematelas-hôtellerie vous conseille pour proposer une literie adaptée au meilleur prix.

Bons plans : Puisque le renouvellement de vos literies est un investissement, Lematelas-hôtellerie vous propose une literie de qualité à petits prix ainsi que des devis personnalisés.

 

Technologie / Technologie Ressorts

Les matelas de vos chambres d’hôtel, chambres d’hôte, gîte ou camping doivent être choisis soigneusement. En effet, en fonction de vos clients, de votre situation géographique et du type d’établissement, les matelas seront spécifiques.

Les matelas à ressorts présentent 40% du marché de la literie. La plupart des matelas que l’on retrouve dans les grands hôtels sont des matelas à ressorts ensachés.

Quel type de ressorts choisir pour mon hôtel ?

Les ressorts biconiques

Les ressorts biconiques sont en forme de spire avec une largeur plus importante à leurs extrémités qu’au centre du ressort formant un X. Ces ressorts sont reliés ensemble dans le sens de la largeur par un fil d’acier spiralé.

La fermeté des ressorts dépend du diamètre du fil d’acier qui le compose. Ils peuvent varier entre 1.8 et 1.6 mm.

Les matelas à ressorts biconiques sont intéressants pour les hôtels, gîtes, camping et chambres d’hôtels grâce à un excellent rapport qualité prix. Leur durée de vie est importante. Nous les conseillons pour les matelas une personne. Concernant les matelas deux personnes, l’indépendance de couchage n’est pas optimale.

Les ressorts ensachés

Les ressorts ensachés sont composés de plusieurs centaines d’enveloppes de tissus contenant chacune un ressort. Les enveloppes sont reliées les unes aux autres apportant ainsi une indépendance de couchage entre les deux dormeurs. Les mouvements de l’un des deux dormeurs ne sont pas répercutés à travers les ressorts et ne gènent pas son voisin.

Les avantages d’un matelas à ressorts

Grâce à un soutien point par point, le matelas s’adapte à l’anatomie du dormeur. Ce type de matelas est donc idéal pour un établissement, hôtel, chambre d’hôtes et gîte, accueillant tout type de clientèle.

Les matelas à ressorts offrent une aération naturelle. Pour des hôtels, maisons d’hôtes et gîtes en bord de mer ou dans une zone humide et chaude, préférez ce type de technologie.

Durée de vie

Les matelas à ressorts peuvent être utilisés pendant une durée de vie de 10 ans maximum. Pour un établissement accueillant quotidiennement des clients, nous vous conseillons un changement tous les 6-8 ans de literie.

Les sommiers

Des sommiers tapissiers ou sommiers à lattes recouvertes sont recommandés pour supporter un matelas à ressorts biconiques ou ensachés. Ainsi les ressorts seront correctement maintenus à leur base par le coutil recouvrant le sommier et ne risqueront pas d’être à cheval entre deux lattes.

 

Hygiène / Traité Sanitized

Vous relevez souvent la mention « Traité Sanitized » sur les fiches produits des matelas et n’en connaissez pas son sens.

Que signifie cette mention ?

Sanitized est un procédé de traitement des tissus. Il prévient la formation des odeurs lors du contact du corps avec le tissu. Il combat la mycose, empêche les tâches de moisissures et offre une fraîcheur hygiénique de longue durée au coutil des matelas.

Composition du traitement

Le traitement Sanitized requière l’utilisation d’une gamme très variée de produits chimiques dont le nombre dépasse actuellement cent cinquante. Ces produits chimiques sont inoffensifs pour l’homme et pour l’environnement. Ils résistent au lavage répété des tissus pour maintenir une bonne hygiène.

L’origine de ce traitement

Ce procédé a été créé par un savant danois L. D. Clement. Ce dernier était mandaté par les autorités militaires américaines dans le but de mettre au point un agent bactériostatique et fongistatique sans effets nocifs sur les êtres vivants.

Vos matelas d'hôtels sont ainsi protégés des différentes bactéries générées par un usage quotidien de vos matelas. Résistant aux lavages, la propreté des matelas est ainsi garantie dans le temps.

 

Normes / Les normes au feu

Plusieurs normes au feu existent concernant les matelas et les sommiers de l'hôtellerie. Celles-ci s’appliquent à un type de support en particulier. Il faut donc bien départager les normes au feu pour les tissus et housses et celles applicables aux mousses, latex ou ressorts.

Les housses / tissus

Le tissu peut être traité au feu. Il s’agit alors de normes d’essais appelées communément tests cigarettes-allumettes NF EN 597 partie 1 et 2. Cette norme permet de prévenir des risques d’incendie involontaire.

Le principe de la méthode consiste à soumettre les faces d’usage du produit fini au contact d’une cigarette incandescente et d’une petite flamme simulant celle d’une allumette. Chaque particularité du matelas (couture, capiton,…) sera soumise à deux applications de ces deux sources. Si le matelas se consume trop rapidement, en profondeur,  si une flamme apparait ou le matelas se décolore ou carbonise, il conduit au résultat « ne passe pas l’essai ».

Vous pouvez retrouver l’ensemble des informations concernant cette norme sur GPEM/CP 2005 du guide relatif à la sécurité de matelas

Le tissu peut également être classé M1. Il s’agit d’un classement composé de 6 catégories déterminant la réaction au feu des matériaux. M1 correspond aux matériaux « non inflammables ».

La mousse

La mousse et mousse à mémoire de forme font également l’objet de test afin de déterminer son classement au feu. Certaines mousses sont classées M4 c’est-à-dire facilement inflammable. Il s’agit du minimum requis de résistance au feu.

Le latex

Le latex peut être ignifugé. Dans ce cas, il répond aux normes non feu GPEM/CP 2005 et à l’article U23 de janvier 2005.

Méthode d’homologation :

Afin d’être homologué, un matelas doit tout d’abord être conforme à la norme NFEN 597, parties 1 et 2. Une série de 4 tests est ensuite réalisée sur les matelas d'hôtels.

Un matelas ne passant pas le premier test est classé F. Ce premier test est appelé « Essai source cigarette (NF EN 597-1) et permet d’acquérir la classe E. Un second test « Essai source allumette (NF EN 597-2) permet d’obtenir le classement D.

* CLASSE D : simulation de l’incendie provoqué par la chute accidentelle d’une allumette enflammée sur le matelas
* CLASSE C : simulation de l’intention volontaire de mettre le feu avec une allumette sur le matelas.
* CLASSE B : simulation de l’intention volontaire de mettre le feu avec un briquet sur le matelas
* CLASSE A : simulation de l’intention volontaire de mettre le feu avec une torche enflammée sur le matelas.

 

Prochainement : Hygiène / Comment protéger efficacement votre literie

Remonter